Festival Charbon Ardent – Sainte Barbe 2021 / Le puits et la fontaine

Charbon Ardent, 15 ans déjà …

Charbon Ardent est né en 2006, lors du 160ème anniversaire de la commune, sous l’impulsion de Patrick Malavieille, alors président du Pays Grand’Combien, avec le soutien de la Région et du Département.
Après Alès Agglomération, c’est la ville de La Grand’Combe qui poursuit, toujours avec ses partenaires, cette belle aventure humaine, cet évènement culturel et festif qui mêle divers univers artistiques au moment de la Sainte-Barbe.
Des milliers de personnes viennent partager ce grand moment revisitant un riche passé en hommage aux Gueules Noires et pour lequel artistes amateurs et professionnels, élèves des établissements scolaires, associations, artisans-forains, médias, élus et services municipaux se mobilisent.

Le thème de l’édition 2021
Après la frustration d’une édition 2020 annulée en raison de la crise sanitaire, Charbon Ardent fait son grand retour dans le calendrier des festivités programmées en cette fin d’année 2021.
Cette édition sera consacrée à Jean de La Fontaine et à ses célèbres fables, à l’occasion du 400ème anniversaire de la naissance du poète (1621-1695). L’essentiel du programme de Charbon Ardent évoquera donc, de près ou de loin, l’œuvre fabuleuse de La Fontaine.

Coordination artistique
Cette année encore, la coordination artistique de Charbon Ardent a été confiée à Benoît Belleville de CirkVOST. Créée en 2007, la compagnie CirkVOST est basée à La Grand’Combe. Bien qu’ayant vocation à tourner ses spectacles dans toute la France et à l’international, l’implantation locale de la Cie l’amène aussi à participer à l’activité artistique et associative de son territoire.
Aujourd’hui une vingtaine de personnes participe à l’aventure, plusieurs nationalités sont rassemblées autour d’une nécessité commune : le spectacle vivant.
Pour cette édition de Charbon Ardent, Benoît Belleville et sa troupe ont décidé de créer sur-mesure le grand spectacle présenté le samedi 4 décembre, à 18h30, au Puits Ricard. Un spectacle malicieusement baptisé :
« Le puits et la fontaine »